Invest Crowdfund Québec

Pour l'adoption d'Invest Crowdfunding au Québec | For the adoption of Invest Crowdfunding in Quebec

Le coût (prohibitif) d’une campagne de financement participatif par capital

Leave a comment

L’adoption du financement participatif par capital (FPC) pour investisseurs non accrédités devrait avoir lieu au cours de 2014. Les États-Unis mèneront le bal, suivis du Québec et de l’Ontario *. Nous pensons le moment opportun de présenter les coûts inhérents à la création d’une campagne compte tenu du cadre réglementaire qui entrera en vigueur.calcul

Je me suis entretenue avec Paul Niederer, PDG de ASSOB, la principale plateforme de FPC et nous avons monté une liste de coûts probables. Pour un investissement minimum de 500 000 $ (USD), une entreprise canadienne peut s’attendre à défrayer d’entrée:

COUTS DE CONFORMITÉ 3000-8000$
1- L’écriture légale de la notice d’offre
2- Sommaire d’investissement

COUTS DE MARKETING/SERVICES CONSEILS 4000-8000$
3- Proposition de valeur, storytelling, vidéo, etc.
4- Création de communauté, SEO, stratégie de contenu

Cet article est initialement paru sur Huffington Post   

COUTS DE PLATEFORME 40 000 – 50 000$
5- Diligence raisonnable de la compagnie et des cadres exécutifs: 1000$
6- Révision de la notice d’offre: 3000-4000$
(Crowdcube, en Grande-Bretagne, facture 3000$ ou 1 800 livres sterling qui sont ensuite déduits du montant levé),
7- Frais de succès pour la plateforme: 2-3% du capital initial à lever
8- Frais de succès pour le courtier: 5-6% du capital initial à lever (un courtier est nécessaire pour les montants importants)
(L’ASSOB facture 8% à l’émetteur dont 2,5% va à la plateforme et 5,5% au courtier).
9- Expert-comptable: 3000-5000$ (et plus pour les montants supérieurs à 500 000$)

En tout et pour tout, les entreprises peuvent s’attendre à défrayer entre 12 et 15% du capital levé, soit de 52 000$ à            75 000$ pour 500 000$. Les estimations de la SEC sont encore plus importantes comme l’indique le graphique ci-dessous.

À cela s’ajoutent les frais récurrents: Marketing/RP/Publicité qui représentent de 5 à 10% du capital initial à lever, les coûts de reporting périodique et des frais légaux de plaidoyer pouvant s’appliquer.

2014-03-12-SEC.pngCrédits: Crowfunding Capital Advisors – VentureBeat

En somme, sous le cadre réglementaire proposé, le modèle FPC n’est pas une solution à tout aller. Les frais de conformité et de plateforme pourraient fort bien représenter la barrière à l’entrée pour les entreprises en démarrage. La proposition que l’Ontario publiera incessamment sous peu donnera déjà un aperçu.

* La Saskatchewan a pris les devants en autorisant des plus faibles levées de fonds permises par la loi de l’ordre de 150 000$, ce qui ne reflète pas, à mon humble avis, les besoins financiers de nos entreprises. Celles-ci rechercheraient des investissements bien supérieurs qui eux, ne sont pas permis d’être levés sur Internet auprès du grand public.

 

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s